Formation rémunérée de fleuriste

En tant que salarié, vous avez la possibilité de suivre une formation rémunérée de fleuriste et exercée ce métier. Le fleuriste en plus d’être un commerçant, on métier s’apparente à celui d’un artiste : la création. Il doit être en mesure de proposer son savoir-faire en toute saison et en différentes circonstances à savoir réception, fêtes ; mariage, baptême, rendez-vous, anniversaire décès, etc.

La formation rémunérée 

Depuis le 8 décembre 2011, tous les partenaires sociaux de la branche des fleuristes, des ventes et services des animaux familiers ont rejoint le Fonds d’assurance formation pour le financement des formations des salariés de cette branche. Dans le cadre de la formation rémunérée de fleuriste, les salariés pourront désormais bénéficier d’un Droit individuel à la formation (DIF).

Par an, le salarié bénéficie de 20 heures de crédit qu’il pourra cumuler sur une période de 6 ans plafonnés à 120 heures. Grâce à ce crédit, il pourra avec l’accord de son employeur suivre une formation rémunérée de fleuriste. Tous les salariés CDI pourront participer à cette formation.

Toutefois ils doivent respecter certaines conditions comme avoir au moins un an d'ancienneté dans l'entreprise où il travaille, avoir chaque année un DIF den21 heures. Les salariés qui travaillent à temps partiel pourront également participer à cette formation à condition d’obtenir le crédit d’heure demandé. Leurs DIF seront  toutefois calculés en fonction de leurs temps de travail. Lorsque le salarié fait la demande auprès de son employeur, après validation du projet, c'est à l’employeur de faire une demande de prise en charge qu’il adressera à la Délégation Régionale du FAFSEA.



Une fois que la demande est éligible le FAFSEA versera à l’entreprise  les coûts pédagogiques qui regroupent dans le cas échéant, des frais d’hébergement, de transport, et restauration mais aussi une aide financière en fonction du type d’actions à suivre mais aussi du cadre de la mobilisation du DIF.

Formation du métier et description

La formation rémunérée de fleuriste permet entre autres, d’obtenir les diplômes suivants : un CAP fleuriste, un BP (Brevet Professionnel) Fleuriste, un BTSA productions horticoles, un BTSA technico-commercial, etc.

Le métier du fleuriste se présente de la manière suivante : le fleuriste joue un très grand rôle entre l’horticulteur et le client. Le fleuriste travaille en quelque sorte  dans le commerce d’agrément. Le fleuriste se doit d’être à la fois technique, artistique, mais aussi commercial. Chaque jour, il doit entretenir ses fleurs, les arroser, les coupe et ensuite les nettoyer. Il doit préparer les vases, savoir réaliser de jolis bouquets, faire de belles compositions de fleurs.

Le fleuriste après avoir bien reçu ses clients, doit se faire conseiller auprès de ses clients afin de leur donner les meilleurs conseils en termes de composition de fleurs ou de bouquet de fleurs. Les fonctions à remplir du fleuriste sont très nombreuses mais le plus important et d’obtenir la formation rémunérée de fleuriste afin de faire valoir son talent artistique. N’oubliez pas de vous renseigner auprès de votre employeur les informations nécessaires et les démarches à suivre pour atteindre l’objectif fixé.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire